Mashup d’actus. L’info est un flux, smash un cactus.

 

Mashup d’actus
source vidéo : live periscope de Gaby Delage / source audio : http://www.huffingtonpost.fr/, causerie d’avant match de Pascal Dupraz

La vérité des media de masse est donc celle-ci : ils ont pour fonction de neutraliser le caractère vécu, unique, événementiel du monde, pour substituer un univers multiple de media homogènes les uns aux autres en tant que tels, se signifiant l’un l’autre et renvoyant les uns aux autres. À la limite, ils deviennent le contenu réciproque les uns des autres — et c’est là le « message » totalitaire d’une société de consommation. Ce que véhicule le medium T.V., c’est, à travers son organisation technique, l’idée (l’idéologie) d’un monde visualisable à merci, découpable à merci et lisible en images. Elle véhicule l’idéologie de la toute-puissance d’un système de lecture sur un monde devenu système de signes. Les images de la T.V. se veulent métalangage d’un monde absent.
La Société de consommation, Jean Baudrillard

J’espère qu’on ne perdra jamais de vue le fait que tout commença par une souris…
Walt Disney

Les chiffres sont rois, l’information mesurée au nombre de récurrences. Plus une dépêche est reprise, plus elle fait écho et s’impose dans le flux.

Sa fabrication recèle un effort de sédimentation.
Un bulletin d’information, télévisé, radiographié ou numérisé, se construit sans hasard. Une information est toujours prise en sandwich entre sa précédente et sa suivante. Ce jambon beurre médiatique, cette gastronomie SNCF déverse sur les rails du train-train quotidien son flot de flous labellisé politique éditoriale. Le cerveau disponible est tapissé par ces strates. La somme des messages produit un nouveau message, un entre les lignes du je dis ça je dis rien.
L’information révèle alors sa fonction, celle d’une actualité en campagne promotionnelle définissant les conditions de notre appartenance à ce monde égaré que sont les territoires de la globalisation.

Welcome in a fake real world.

Laisser un commentaire