L’indécision – transes lucides

Comment donner forme au vide ? Interrogation à laquelle il semble nécessaire d’adjoindre sa cadette : Comment marquer le temps ?

performance meeting Ségolène Royal, campagne présidentielle stade Charletty – Paris – 01/05/2007

Au sujet du fond : D’un point de vue social et politique, et d’une certaine manière, les jeux sont faits. Il ne me semble pas nécessaire de développer la métaphore en ce sens. Si vous êtes apte au minima nécessaire à l’effort intellectuel, votre esprit sait déjà dans quelle impasse nous conduirait ce chemin de réflexion. Ce ne sera pas non plus mon sujet mais il apparaît évident que la prochaine révolution à conduire devra inéluctablement, si nous conservons quelques goûts pour le genre humain, être de dimension philosophique. Il s’agit là de choses sérieuses, je les laisserai de côté. En revanche, si la conquête et l’organisation de l’espace, anime l’art depuis sa genèse, nous assistons à l’aboutissement paroxystique du glissement de ces considérations plastiques vers des problématiques existentielles. Exponentielle dans son processus de globalisation, la victoire temporaire de la forme sur le fond a été parallèle à la colonisation de l’artiste par l’entrepreneur. Au final, pour parler simple, mais nous le savions depuis Duchamp, peu importe le geste, seule survit sa stigmatisation. L’artiste, maillon volontaire d’une aberration collective, est, par conséquent, engagé dans une démarche synthétique, la domestication de son énergie première par la recherche de la posture juste, c’est à dire conforme à une justice entretenue et encouragée par les tribunaux de commerce d’un système qui y fédère ses vocations. Il est des réalités auxquelles l’artiste ne saurait échapper, notamment celle concernant les coûts de production. Transes Lucides est une tentative de contournement de ce nœud systémique. La réponse plastique à des problématiques plastiques, inspirée par la volonté tenace de revenir à une simplicité d’exécution originelle et idéale dans l’accomplissement du geste. Pour y parvenir, les réalisations sont d’un coût minime , techniquement sans difficulté majeure et ne nécessitent pas énormément de temps. Par les moyens de l’espièglerie technique, Transes Lucides devraient atteindre ses objectifs affectifs : le débridage et l’encouragement du geste.

prise de son meeting Ségolène Royal, campagne présidentielle stade Charletty – Paris – 01/05/2007

Laisser un commentaire