Rencontre avec les Arts en boule, Voulton, Troc aux plantes – 07-05-16

crédit photo : Olivier Duchêne

« – Viens, y a une araignée dans la maison… »

Le 07/05/16, l’association les Arts en Boule organisait un troc aux palntes, l’occasion d’échanger quelques mots.
+ Bonus Track : One Love, la terre nourricière.

2 thoughts on “Rencontre avec les Arts en boule, Voulton, Troc aux plantes – 07-05-16

  1. Didier Galet

    La force de ces témoignages c’est que nous sommes tous des experts; à la condition de s’exprimer et d’être un peu entendu. La somme des expertises peut-elle produire du sens ? Encore faut-il les capter et les rendre audibles…

    1. zabbalin Post author

      Sans en avoir l’air, il y a beaucoup de choses dans ton commentaire. Je vais essayer de résumer ce que j’en entends.

      In n’y a effectivement pas plus expert que celui qui fait mais nous avons été poussé à l’oubli. Note légitimité contestée, nous avons occupé notre temps à la dénonciation de cette contestation. Voilà donc un premier projet politique qui est, sans doute, celui de la séquence actuelle : l’énonciation. Ou sont les grands textes éclairant l’idéologie de nos manières ? Cette solidarité intellectuelle, physique, émancipatrice qui fabrique nos quotidiens, qui l’a filmée, qui l’a chantée ?

      La somme des expertises peut-elle produire du sens ?
      Encore une fois, laissons à la chronologie l’espace qu’elle mérite. On ne construit pas sans le temps nécessaire. La somme des expertises produit du savoir, il appartient aux hommes d’en faire sens. Jusqu’à maintenant, nous n’avons connu que la somme des experts, ce qui est un peu différent et permet surtout de remplir les plateaux des chaines d’information en continue.
      Capter et rendre audible nécessite là-aussi une expertise, comme un sens des responsabilités. Si le poète, que je suis et revendique, a une fonction, ce pourrait être celle-là. Il fallait d’abord consommer la société individualiste, la porter à son paroxysme, pour accoucher de son enfant – bâtard diront certains – qu’est la prise de responsabilité individuelle. Il fallait éprouver « l’homme monument » tel qu’il nous était proposé pour embrasser notre petitesse. Finir un cycle pour en appréhender un nouveau. Nous en sommes là et, pour ma part, je m’y trouve mieux qu’auparavant.

      Encore faut-il les capter et les rendre audibles…
      Continuons d’essayer. Les feux de cheminées sont aussi des incendies. Une partie, même perdue d’avance, mérite toujours d’être jouée. Jouons…

Laisser un commentaire